Naviguer "Langues"

Article

Michif

Le michif est une langue parlée par les Métis, principalement dans certaines régions du Manitoba, de la Saskatchewan, du Dakota du Nord et du Montana. C’est essentiellement un mélange de cri et de français, mais cette langue emprunte également à l’anglais et à d’autres langues autochtones, notamment à l’ojibwé. Le michif est considéré comme une langue menacée. Statistique Canada dénombre en 2016 1 170 personnes s’identifiant comme locuteurs du michif. Le michif est la langue métisse la plus parlée. Cependant, il en existe également d’autres, comme le cri français, le michif français, le bungi et le brayet.

Article

Office québécois de la langue française

L'Office québécois de la langue française est une institution publique québécoise chargée de l'officialisation linguistique, des recommandations terminologiques et de la francisation de la langue de travail des secteurs public et privé. Fondé en 1961, il est, depuis 1977, chargé d'assurer le respect de la Charte de la langue française et de surveiller l'évolution de la situation linguistique au Québec.

Article

Politique linguistique

La politique linguistique a trait aux efforts officiels visant à modifier le statut relatif et l'usage d'une ou de plusieurs langues. Des politiques linguistiques en tous genres apparaissent tout au long de l'histoire de l'humanité.

Article

Question des écoles de l’Ontario

La question des écoles de l’Ontario est le premier grand débat scolaire axé sur la langue plutôt que sur la religion. Dans cette province, l’enseignement du français ou en français demeure une question litigieuse pendant presqu’un siècle, soit de 1890 à 1980. Sur cette question, les anglophones, tant catholiques que protestants, s’opposent aux francophones catholiques.

Article

Question des écoles du Nouveau-Brunswick

Sous le gouvernement du Nouveau-Brunswick de George Luther Hatheway, en mai 1871, une loi est votée en faveur des écoles communes. Cette Loi vise à assurer une éducation standardisée et gratuite, la création de nouveaux districts scolaires, la construction d’écoles et le contrôle des brevets d’enseignement. En conséquence, les écoles deviennent toutes non confessionnelles, de sorte que l’enseignement du catéchisme est interdit.

Article

Sourds, culture des

C'est un signe de maturité lorsqu'un peuple commence à étudier sa propre histoire, sa langue et sa culture. L'étude de la culture des sourds est une discipline récente.

Article

Zed

Zed est le nom de la lettre Z. En anglais canadien la prononciation zed est plus souvent utilisée que zee. Les anglophones d’autres pays du Commonwealth favorisent aussi la prononciation zed. Puisque zed est la prononciation britannique et zee est principalement américain, zed est une des rares occasions où la plupart des Canadiens préfèrent la prononciation britannique à la prononciation américaine. L’utilisation de zee est souvent stigmatisée par les anglophones du Canada, c’est pourquoi zee ne s’est pas imposé aussi rapidement que d’autres influences de l’anglais américain.